> Pour aller plus loin
| Inscription Lettre d'information

Des populations d'Ambroisies à feuilles d'armoise résistantes aux herbicides

Résistance de l’Ambroisie à feuilles d’armoise aux herbicides - © INRAE

 

LAmbroisie à feuilles d'armoise (Ambrosia artemisiifolia) est une plante exotique envahissante réglementée en tant qu'espèce nuisible pour la santé humaine en raison de son pollen. Elle a aussi un impact très important sur les systèmes agricoles (perte de rendement, dévalorisation de la récolte, surcoût...) et son contrôle est problématique.

La résistance aux herbicides chez l'Ambroisie à feuilles d'armoise est connue en France depuis 2013. Le Réseau de réflexion et de recherche sur la résistance aux pesticides (R4P) rapporte, lors de sa mise à jour 2020, un accroissement des signalements de résistance aux herbicides chez l'Ambroisie à feuilles d'armoise. Plusieurs départements d’Occitanie sont touchés : l’Ariège, la Haute-Garonne, le Lot, le Tarn et le Tarn-et-Garonne. Cela signifie l’apparition de populations résistantes aux traitements.

Les herbicides basés sur des inhibiteurs de l’acétolactate-synthase (ALS) sont utilisés dans les trois cultures les plus infestées par l’Ambroisie : tournesol, soja et maïs (mais également en céréales, colza...). Les résistances découvertes sur l’Ambroisie concernent les herbicides ALS (résistance liée à la cible : RLC) mais aussi des herbicides ayant d’autres moyens d’actions (résistance non liée à la cible : RNLC).

Il est recommandé de prévenir et contrôler l’espèce dans la culture et dans l’interculture, en évitant le désherbage chimique et en variant les techniques de gestion.

 

Ressources

Accéder aux cartographies des résistances aux herbicides 2020 sur le site R4P

Accéder aux recommandations de gestion de l’Observatoire des ambroisies :