> Pour aller plus loin
| Inscription Lettre d'information

Analyse de risques pour l’Ambroisie à épis lisses

Ambroisie à épis lisses (Ambrosia psilostachya) - ©J.Dao/CBNPMP

Parmi les ambroisies présentes en France, trois constituent des espèces exotiques envahissantes à impact potentiel pour la santé par l’émission de pollen hautement allergisant pour l'homme. C'est le cas de l'ambroisie à feuilles d'armoise (Ambrosia artemisiifolia L.), de l'ambroisie trifide (Ambrosia trifida L.) et de l'ambroisie à épis lisses (Ambrosia psilostachya DC.). Ces espèces ont été classées nuisibles à la santé publique par le décret n° 2017-645 du 26 avril 2017 relatif à la lutte contre l'ambroisie à feuilles d'armoise, l'ambroisie trifide et l'ambroisie à épis lisses et sont visées par plusieurs actions du troisième plan national santé environnement (PNSE 3).

Contrairement à l'ambroisie à feuilles d'armoise et à l'ambroisie trifide, l'ambroisie à épis lisses ne disposait pas à ce jour d’une analyse de risques permettant de proposer également cette espèce lors d'une prochaine révision de la liste européenne, dans le cadre du règlement européen. L’Anses a réalisé une analyse de risques concernant l'ensemble du territoire de l'Union européenne.

Cette analyse de risques comprend un volet évaluation des risques incluant les impacts sur la santé humaine et les effets du changement climatique dans un avenir prévisible, et un volet gestion des risques, en suivant la méthodologie préconisée par la Commission européenne dans le cadre du règlement européen.

Conclusion générale de l'évaluation du risque phytosanitaire

« Les connaissances actuelles sur l’écologie, la biologie et le comportement d’A. psilostachya et la présence ancienne et encore très localisée de cette espèce sur le territoire de l’Union Européenne amènent les experts à conclure que le risque d’invasion par cette espèce et le risque de nouvelles introductions dans le contexte actuel des échanges internationaux est faible à court terme et à moyen terme. Cependant, cette espèce appartient à un genre riche en espèces envahissantes qui a des conséquences économiques, écologiques et de santé publique importantes. Aussi, dans un avenir lointain, d’éventuelles évolutions du climat ou de mode de gestion des milieux pourraient favoriser le développement et la dissémination de cette espèce, ce qui pourrait se traduire par des impacts négatifs, notamment pour la santé publique.

Ces conclusions doivent être pondérées par une incertitude modérée du fait du peu d’études et de publications concernant cette espèce et son comportement en Europe. »

 

Ressource

Téléchargez l’analyse de risques relative à l’Ambroisie à épis et élaboration de recommandation de gestion (6,3 Mo) : https://www.anses.fr/fr/system/files/SANTVEG2016SA0065Ra.pdf