> Pour aller plus loin
| Inscription Lettre d'information

Évaluation des risques pour les plantes d’aquarium et de bassins de jardin en Norvège

Les plantes exotiques envahissantes aquatiques peuvent avoir des impacts négatifs importants dans les zones envahies.

Ces impacts comprennent la formation de monocultures qui peuvent entrer en compétition avec les plantes natives ou la faune associée, des impacts économiques en dégradant les terres et en bloquant les canaux de drainage, et des impacts sur les services écosystémiques, y compris les services culturels et régulateurs.

L’Agence norvégienne pour l’environnement a commandé une étude sur l'évaluation des risques pour la diversité biologique en Norvège présentés par l’importation et l’utilisation de plantes d’aquarium et de plantes de bassins de jardin.Dans cette évaluation, les espèces aquatiques ont été affectées de manière préliminaire à l’une de 3 catégories selon leur zone de présence et leurs préférences climatiques. Les espèces de la catégorie 1 sont présentes de façon naturelle dans des climats tropicaux – ces espèces ont été étudiées pour déterminer si elles peuvent survivre de façon naturelle en-dessous de 5°C. La catégorie 2 comprend les taxons présents de façon naturelle dans les climats tempérés et continentaux – le risque a été évalué pour chaque espèce (voir le tableau 1 pour les résultats d’une procédure (modifiée) en deux étapes pour l’analyse du risque des espèces non-natives). Les espèces de la catégorie 3 sont présentes de façon naturelle en Norvège et ont fait l’objet d’une évaluation groupée pour déterminer le risque de transfert de matériel génétique aux populations locales.

La liste des espèces des catégories 1 et 3 est disponible dans le rapport complet. Parmi les espèces qui ont fait l’objet d’une analyse du risque complète (voir le tableau 1, dans l’article), Crassula helmsii et Myriophyllum heterophyllum (deux espèces de la Liste A2 de l’OEPP) sont soulignées comme étant deux espèces qui posent un risque élevé pour la biodiversité en Norvège.

 

Source : VKM (2016). Assessment of the risks to Norwegian biodiversity from the import and keeping of aquarium and garden pond plants. Scientific Opinion on the alien organisms and trade in endangered species of the Norwegian Scientific Committee for Food Safety ISBN: 978-82-8259-240-6. Oslo, Norway.

Article 2016/221 du Service d’information OEPP repris intégralement : http://archives.eppo.int/EPPOReporting/2016/Rsf-1611.pdf